Quand tout va bien, tout va bien !
C'est à peu près ce que j'ai pensé hier soir (ou ce matin plutôt) en me couchant: lignes téléphoniques coupées ce matin au bureau, ordinateur qui refuse de faire apparaître les opérations comptables que je dois impérativement rapprocher avant minuit parce qu'au-delà il faudra demander à être débloquée par fax avec justification de "pourquoi les rapprochements ne sont pas terminés au 24 du mois?" (nos obligations professionnelles sont assez strictes de ce côté là) et  pour finir: le destructeur de papier qui grille et bousille toutes les prises de mon bureau, auxquelles sont bien évidemment reliées les imprimantes, la machine à affranchir  mais aussi et surtout l'ordinateur, avec la compta enfin bouclée mais ... la sauvegarde non faite !
Là, vous cherchez la patte de lapin, la gousse d'ail et tutti quanti que vous n'avez pas évidemment et, excédée, vous ne réfléchissez plus tant la journée a été pourrie: le but est de rebrancher l'ordi au plus vite, de lancer la sauvegarde et d'aller se coucher, demain sera forcément meilleur !
Heureusement, vous avez des rallonges et vous arrivez à brancher l'ordi sur la prise de la pièce d'à côté, ouf!, vous avez aussi des multi-prises et là, les imprimantes sont rebranchées, quant à la machine à affranchir, vous la transportez dans l'autre pièce, pas pratique mais au moins ça marche en attendant que l'Homme vienne vous donner un coup de main pour tout remettre en place; là, il est en déplacement donc il faut se débrouiller.
Le téléphone sonne, c'est l'Homme (en déplacement à plus de 600 kms). Oui, après une prise de tête phénoménale avec l'opératrice du téléphone ce matin, qui vous assure que c'est VOTRE téléphone qui est défectueux alors que tout fonctionnait bien la veille, qu'il n'y a pas eu d'orage ni donc de foudre et que vous n'avez pas de souris qui bouffent les fils ... ça refonctionne comme par enchantement !
Lui: - Tout va bien?
Moi - Oui, oui, tout va bien ... dans le meilleur des mondes, sauf que le meilleur des mondes, c'est pas chez moi aujourd'hui !
Lui: - Ah, qu'est-ce qui va pas?
Moi - Le téléphone ...
Lui: - Mais t'es nouille ou quoi, t'a pas essayé de faire "on/off" sur le standard? Je te l'ai montré l'autre jour, ça aurait peut-être évité que tu perdes ton temps si ça vient du standard !
Moi:  !!??!!
Lui: Quoi d'autre?
Moi: Le destructeur de papier a bousillé les prises et à cette heure (23h30) j'aimerai bien être couchée au lieu de jouer les électriciens !
Lui: T'as été voir le tableau électrique ? C'est un plomb qu'a du sauté, faut le mettre dans la bonne position ... Non, mais, tu réfléchis deux secondes avant de faire des branchements à 2 balles? C'est vraiment n'importe quoi !!

Et là, vous vous dites, je ne suis pas blonde (pardon à nos amies blondes) et a prioiri, en temps normal, j'ai des réflexes et un peu de jujotte, mais là, vous vous tapez sur le front. C'est vraiment une journée pourrie !
Demain sera forcément meilleur ...